Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Alice

 

ALICE

                

Alice est vieille, Alice est moche, Alice est méchante comme une teigne!
Elle n'a pas toujours été ainsi, dit-il....
Jean, son mari, d'une crise cardiaque, s'en est allé, il y a sept ans.
Elle n'a pas su que dire, elle a eu une attaque cérébrale.
Alice, habite, une petite bourgade dans l'Allier, elle est restée là, parce que Paris, c'est moche et ça pue!
Non! Elle ne veut pas aller dans une maison médicalisée, parce que les gens sont cons et ils détestent les chats....
Elle qui n'a jamais dit un gros mot, jure comme un charretier ,aujourd'hui.....
Elle est atteinte de démence sénile, elle s'en fou, elle ne sait pas ce que cela veut dire.
Alice ne sait plus, le jour, la nuit, elle ne sait plus, si elle a faim ou soif
oui! Elle se souvient de son fils : il la fait chier!
Non! Elle ne mettra pas son dentier, ça lui fait mal aux dents.
Non, elle ne boira pas! Touts ces gens sont des imbéciles avec leurs bouteilles d'eau.
Elle veut du vin pétillant!
Il l'a emmenée manger des huitres et boire du Vouvray .....
Il a du éteindre, le chauffage en pleine canicule, elle avait froid...
Il fait six cents kilomètres, tous les mois, pour lui rendre visite...
Pour la laisser dans sa bulle, il a aménagé sa vie:une infirmière, une aide de vie, les repas livrés par la mairie, une personne qui la fait manger.....
Oui, c'est cher!
L'aime t-il encore?
Il ne se pose pas la question, il se souvient, qu'il a été un satané garnement, et qu'elle l'a laissé grandir et choisir ce qu'il voulait être.
Non! Il n'a pas beaucoup aimé, l'article de Tahar Ben Jelloun
Il vient de déposer, un dossier APA ( allocation autonomie personnes âgées) il espère une réponse!

Ecrit par , à 10:15 dans la rubrique "HUMEUR".

Commentaires :

  ImpasseSud
ImpasseSud
16-09-03
à 16:57

Alice,

c'est tellement ça. Tous ceux qui se sont occupés d'une personne très âgée le savent. Entre parents et enfants, les moments de compréhension ne sont pas très nombreux. Chaque âge a ses exigences, ses désirs, ses besoins qui sont bien souvent incompréhensibles pour une autre génération, et quand la vieillesse arrive, on n'arrive plus à distinguer clairement le degré d'affection qu'on éprouve. Il est vrai aussi que des aides en tout genre existent déjà. Certains services se paient en fonction des revenus, et sont donc accessibles à la plupart des personnes âgées, et dans certaines mairies on tient vraiment compte du rapport d'affinité qui se crée entre "l'employeur et l'employé", remplaçant volontiers une aide-ménagère par une autre si c'est nécessaire. Mais, tout comme Alice, il y en a qui ne veulent pas qu'un "étranger" entre chez eux. Et dans tous les cas rien ne remplace la famille.

L'article de Tahar ben Jelloun me plaît beaucoup. Et je suis tout à fait d'accord avec lui pour mettre la solitude comme cause principale de cette hécatombe. Je me suis déjà exprimée dans ce sens dans la discussion en cours sur CTC. J'y ai même recopié une interview accordée par Jean Chesneaux à un journal italien qui souligne bien la différence du nombre de morts entre le nord et le sud de la France, entre la ville et la campagne, et oblige la France à faire ses comptes avec la "modernité". Cependant, je n'annulerais pas complètement la responsabilité des gouvernants et de l'opposition. Ils auraient au moins pu rentrer de vacances et mettre en place un service de crise quand l'alerte a été évidente.

Cette histoire triste aura au moins eu l'avantage d'obliger les gens à réfléchir sur la question.


  sarah-k
sarah-k
19-09-03
à 09:21

Tahar radote......

Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé l'article de Tahar Ben Jelloun!
Je dirais que dans notre société, la solitude est bien l'état le mieux partagé par toutes les générations.
Cette canicule exceptionelle a mis en lumière, l'incurie de nos systèmes de prise en charge et de communication.
Les nouvelles pathologies du "quatrième âge" sont très mal prises en charge (Alzheimer avec 135.000 nouveaux cas par an en France ,démence sénile, sclérose en plaque, insuffisance respiratoire, ostéoporose....)
Inutile de culpabiliser les familles, le véritable soutien ne peut plus être apporté par celles-ci.
Le gvt précédent a timidement commencé a prendre des mesures en créant l'APA, Paulette Guinchard-Kunstler, ancienne secrétaire d'état aux personnes âgées s'est réellement acharnée sur le dossier. Son successeur amputera de moitié les crédits APA ainsi que ceux pour le plan: "maisons de retraite".
L'APA est un faux droit, puisque non financé ! Idem pour l'enfance autiste, pour le grand handicap, pour l'illettrisme....
La majorité des décès ont eu lieu dans les hopitaux et les maisons de retraites, aucune information sérieuse n'a jamais été donnée sur la dangerosité de la désydratation chez les personnes âgées (pour les nourissons , l'information est passée depuis longtemps) aucune info sérieuses non plus sur les effets des psychotropes et canicule (nos vieux sont bourrés de psychotrope dans les maisons de retraite).
Le gouvernement aurait bien fait de prendre connaissance de l'enquête du professeur Besancenot qui prévoyait une catastrophe sanitaire en cas de canicule.
Bien sûr qu'il existe une indifférence pour les personnes âgées comme elle existe pour les femmes battues, pour les enfants autiste ,pour les chomeurs de longue durée, pour les personnes atteintes du sida.
Le sida tue 3,1 millions de personnes par an dont 2,4 millions sur le continent Africain.
Que va t-on dire? Que ces personnes sont trop bêtes de ne point mettre de préservatifs, que les laboratoires pharmaceutiques sont si "formidables", que les gouvernements font ce qu'ils peuvent mais qu'ils n'y peuvent pas grand chose.
Je déteste le mélange des genres et Tahar Ben Jelloun a un certain talent pour le pratiquer!
Il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour dire que les milieux ruraux sont différents des milieux urbains (il a simplement oublié de dire que les solidarités sont aussi économiques =même terre, même patrimoine)
Que les cultures du sud soient différentes des cultures du nord (merci pour le rappel) mais l'histoire industrielle des pays du nord n'est pas la même non plus et nos vieux sont aussi de vieux retraités (anciens salariés) et les liens inter générationels ne sont pas non plus les mêmes.
Même, toi Jean.Chesneaux qui a été mon prof à l'université Paris Vll , tu ne te souviens plus de ce que tu nous a appris?
Franchement! Si c'est pas pitoyable de sortir "les écritures" pour démontrer que les uns sont plus mauvais que les autres.
Il faut mal connaitre le cinéma de Dino Risi pour prendre comme exemple un sketche "des nouveaux monstres" pour étayer sa démonstration et tenter de donner une explication à la catastrophe sanitaire de l'été 2003.
je ne continue pas.....mais tu l'auras compris Impasse, cet article m'a fortement mise en colère :-)))!

Pour une raison familiale, je me suis rapprochée depuis longtemps de France Alzheimer et je t'assure que faire une vie meilleure à nos vieux est un parcours du combattant.
Même plus jeunes, ne tombons jamais gravement malade en août en France!

Bon les pépés, faudrait voir à ne plus radoter :-)))!

Un autre point de vue.


  ImpasseSud
ImpasseSud
19-09-03
à 19:46

Tahar ne radote peut-etre pas....

Concernant le point de vue écrit dans Le Monde (se met-il à publier n’importe quoi ?) : les deux dames feraient bien d’aller s’informer avant de pondre un article si pauvre et, de surcroît, plein de notions périmées et fausses. En ce qui concerne la solidarité méditerranéenne dont elles se gaussent avec suffisance, je ne dirais pas que les rapports en familles y sont plus idylliques qu’en France, mais ils sont sans aucun doute plus chaleureux. Si je ne sais pas grand-chose de l’Espagne ni du Portugal, j’en sais beaucoup sur l’Italie, qui n’a pas la forte natalité dont elles parlent, mais au contraire une croissance zéro avec le plus faible taux de natalité de toute l’Europe. Et la crise du logement n’y est pas pire qu’en France. Cependant, alors que, comme la France, elle tourne autour d’une population de 60.000.000 d’habitants, la canicule n’a tué que 4000 personnes âgées (peut-être également dans les hospices et les hôpitaux), alors que le service sanitaire et social et l'assistance aux personnes agées est nettement moins bon qu’en France.

 

Donc, pour en revenir à Tahar ben Jelloun, je maintiens mon point de vue. Pour comprendre ce qu’il écrit, il faut tout d’abord avoir une bonne connaissance de la mentalité méditerranéenne qui ne diffère pas beaucoup que les gens soient catholiques ou musulmans. Ici, je pense qu’il n’a pas voulu culpabiliser les familles, mais au contraire, faire la comparaison entre deux systèmes de vie, et dénoncer celui qui a permis, malgré la supériorité dont il se croit le détenteur, la mort de 15.000 personnes agées. Autour de la Méditerranée, il y a un sens de la famille qui en France n’a peut-être jamais existé. On se dispute et on se retrouve avec une facilité souvent déconcertante, et il n’existe pas vraiment ce « chacun chez soi » rigide qui est un peu le propre de la France. D’autre part, il y a une « culture de la canicule », et de tous les maux qui en découlent, qui fait que les gens savent comment s’en protéger depuis leur plus jeune âge. Autour de la Méditerranée, les horaires de toutes les activités tiennent compte du climat. L’été, on sort tous les soirs, mais de préférence à la nuit tombée, et à 10 ou 11 heures les lieux de promenades sont pleins d’enfants en bas âge et de personnes âgées. Excuse-moi si je te rappelles ce que tu sais certainement déjà, mais cela entre en ligne de compte.

 

Ensuite, tu pointes exclusivement le doigt sur « l’incurie de nos systèmes de prise en charge et de communication ». En ce qui concerne la prise en charge, tu as raison de jeter la pierre sur le système et encore plus sur les restrictions du gouvernement actuel, et comme dit plus haut, je la jette aussi. Mais en ce qui concerne « l’incurie de la communication » que tu as toi-même évoquée, en dehors de la « communication lymphatique » qui règne un peu partout au mois d’août - et en France peut-être encore plus qu’ailleurs vu que tout le monde prend ses vacances en même temps (dans les pays du nord elles sont distribuées sur au moins quatre mois, ce qui permet sans doute de maintenir l’efficience des services) - , la « solitude » en est partie intégrante. Chez les vieux qui sont complètement abandonnés à eux-mêmes, l’absence totale de communication personnelle aboutit à l’envie de mourir. Je pense qu’on ne peut pas, comme tu le fais, comparer la solitude d’un adulte capable de se défendre et celle d’une personne âgée noyée dans les problèmes de santé et les complications de la vie actuelle. Il y a effectivement des vieux qu sont tyranniques et empoisonnent l’existence de leur entourage (va voir que ceux-là ne sont pas morts !:-)), mais il y a tous ceux qui, plus discrets, ont peur de déranger et se laissent couler, ne sollicitant plus un contact qu’on ne leur fournit qu’avec réticence. Pour une bonne partie des vieux qui sont morts seuls ou pour ceux qui sont morts à l’hôpital parce qu’ils ont dû y être transportés, il aurait peut-être suffit de la proximité d’un adulte (un voisin) qui leur dise gentiment: « Vous n’allez pas sortir avec cette chaleur ! » ou « Avez-vous besoin de quelque chose ? » ou encore « Qu’est-ce qu’il fait chaud ! Est-ce que vous buvez assez ? » N’est-ce pas aussi cela la communication ? Sans pour autant avoir la personne âgée à charge ou des services de bénévolat structurés.  C’est ça la solidarité méditerranéenne!  

 

C’est cette idée de fond que contient la déclaration de Jean Chesneaux. S’il ne professe plus les mêmes idées que quand il était ton prof à la fac, c’est peut-être que ses idées se sont modifiées, comme cela arrive à chacun d’entre nous, au fil des années et suivant les expériences qui sont les nôtres. Suite à cette triste affaire, je pense que la France a sans aucun doute à revoir ses structures sanitaires et sociales avec la prévision d’unités de crises, mais elle doit tout autant faire un bel examen de conscience à propos de son mode de vie et des défauts de sa « modernité ». C’est peut-être difficile à digérer, Sarah, mais je crois que c’est nécessaire :-)))


  sarah-k
sarah-k
20-09-03
à 09:10

Tahar ne radote peut-etre pas trop.........

Impasse, je suis d'accord avec ce que tu dis :-)))!
Mon emportement contre Tahar Ben Jelloun et Jean n'est que du pur "stylii*" à la sauce Sarah-k
En revanche ce que je voulais pointer,c'est que cette catastrophe n'a pas une cause unique: l'indifférence, mais tout un enchevêtrement de manque.

 *stylii: une expression de d'jeuns :-)))


  raoullefranc
raoullefranc
22-09-03
à 13:43

Re: Tahar ne radote peut-etre pas trop.........

En un sens, il y a quand même eu une "cause unique" à mon avis: c'est qu'on a mesuré l'ampleur du problème trop tard, que ce soit dans les familles ou au gouvernement. On n'avait pas idée que la chaleur pouvait tuer (ou tuer autant). Je pense donc qu'un des facteurs principaux de la catastrophe, c'est les médias. Je veux dire qu'on aurait évité beaucoup de mort si l'"épidémie" avait été médiatisée en temps réel, et non pas après coup. La France se serait émue (elle s'émeut pour moins que ça). Les ministres seraient revenus de vacances. Les petits-enfants auraient fait une visite à leur grand-mère. De bonnes âmes auraient constitué un collectif spontané d'aide aux personnes âgées. TF1 aurait diffusé le témoignage d'une vieille dame sauvée par son caniche. Raffarin aurait versé une larme en direct et serait remonté dans les sondages. Bref, tout serait allé beaucoup mieux. (Zut, j'arrive pas à rester sérieux deux minutes, même sur les sujet graves moi...)

Je ne cherche pas de nouveaux coupables en disant ça (les journalistes, par exemple). Mais je pense que les dysfonctionnements qu'on a constatés s'expliquent largement par une inconscience collective. J'imagine (je suis peut-être optimiste) qu'une nouvelle canicule de ce genre ne serait pas aussi catastrophique, que cette fois chacun prendrait ses responsabilités à son niveau.

  sarah-k
sarah-k
22-09-03
à 14:41

Bon et c'est re-parti.........

Puisque tu peux pas être sérieux une minute :-))))!
C'est re-parti....

Il a du bobo Léon
Il porte un bandeau Léon
Il a du bobo Léon
Oh, pauvre Léon

D'abord il n's'appel' pas Léon
Mais j'ne m'souviens plus de son nom
J'peux pourtant pas l'appeler Hortense
Et puis ça n'a pas d'importance

Il a du bobo Léon
Il va p'tèt' canner Léon
Il a du bobo Léon
Oh, pauvre Léon

On l'a mené à l'hôpital
Pour le soigner où il avait mal
Il s'était fait mal dans la rue
Mais on l'a soigné autre part
Et il est mort !...

Ecrit par l'ami: tu sais qui  (ami qui ne radote plus depuis longtemps et qui n'a d'ailleurs jamais radoté)


  raoullefranc
raoullefranc
22-09-03
à 15:59

Re: Bon et c'est re-parti.........

C'était l'été
Et telle était
Notre soif que
tout c'qu'est aqueux
(même un piano)
aurait été
Par nous tété
...

(Je sais plus la suite, c'est de mémoire)

p.s. Deux minutes. Ne rabaisse pas mes capacités!

  sarah-k
sarah-k
22-09-03
à 16:38

l'été ou est ti ?

Je ne vais pas du tout rabaisser tes capacités :-))))!
Je trouve pas le titre.

  raoullefranc
raoullefranc
22-09-03
à 19:18

Je crois qu'on n'est plus tout à fait dans le sujet là

Le titre, je sais plus. Mais je peux te la chanter si tu veux. Ça commence comme ça... Hum Hum:

Nous étions trois J'commence par moi Moi que l'on traite de poète Car je fais de vers Un nivernais Très raffiné Surnommé, oh qu'c'est bête l'esthète de Nevers J'ai tout dit sauf Le philosophe Je vous présente trois dilettantes Et je dis: nous, moi, le philosophe et l'esthète Aimons qu'une présentation S'fasse sans façon

C'était l'été (etc.)

  sarah-k
sarah-k
22-09-03
à 20:56

Si Si c'est bien de chanter!

Tu chantes très bien!
Je vois maintenant, c'est "Moi le philosophe et l'esthète"

  ImpasseSud
ImpasseSud
07-02-04
à 20:47

A propos du suicide des personnes âgées

Je viens de lire ce bel article sur Le Monde :-)



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom