Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Ce sont des serviettes bleues, accrochées (HADOPI)
Petit  (fr)hommage à Maxime Leforestier *
       
         Photo : Sarah-k 2009

Ce sont des serviettes bleues
Accrochées au fil à linge
On y vient à pied
Pour faire sa lessive
Ceux qui vivent là
Ont jeté, l'éponge...........


*Pourquoi cette référence à Maxime Leforestier?


Invité de Marc-Olivier Fogiel pour développer la lettre ouverte remplie de contradictions qu'il avait co-signée à l'attention de Martine Aubry, Maxime le Forestier avait estimé que laisser faire le piratage était une "attitude pétainiste", comparant alors les internautes aux nazis sous l'occupation.

Dans une lettre publiée par le Nouvel Obs, le chanteur fait son méa culpa. "Ce que je voulais dire : ce n'est pas parce que beaucoup de gens font quelque chose que ce quelque chose devient légitime, autrement dit, ce n'est pas parce que beaucoup de gens téléchargent gratuitement qu'il faut le faire. Se coucher devant le fait accompli, c'est capituler"

"N'ayant pas trouvé les mots justes dans mon cerveau embrumé du matin, c'est le mot «Pétain» qui est arrivé le premier. Je le regrette", ajoute l'artiste.

L'auteure de ces quelques lignes (cad, moi) a toujours tout acheté, livres, musiques, films, documentaires, BD, je suis pour la diffusion de la culture et pour le respect des droits d'auteurs mais je suis absolument contre la loi Hadopi.
Je veux payer la musique aux musiciens pas forcément aux multiples producteurs.
Une loi inapplicable qui contribuera un peu plus au flicage du net et des internautes.


Hadopi - Brazil
envoyé par QuadratureDuNet - L'info video en direct.
Ecrit par sarah-k, à 18:26 dans la rubrique "HUMEUR".

Commentaires :

  stupidchick
stupidchick
12-05-09
à 18:40

Amen.


  brigetjones30
brigetjones30
12-05-09
à 19:16

Toute en musique...

>Une loi qui contribuera un peu plus au flicage du net et des internautes

Autant plus qu'en Allemagne ils téléchargeaient gratos pendant des années! Bon là, c'est interdit aussi. Autant plus que j'ai payé à la Sacem une fortune. Pour mon entreprise( Ma tite entreprise qui a connu la crise, la, la la ...)ET pour les 150 boutiques de mon Boss. Bon ok, c'est lui qui a payé, mais quand même. La musique doit rester libre et à la porté de tous.

PS: Mon mec adoooore Maxime.....Et surtout le requiem de Mozart.( Je m'enfuis, la, la, la la la, je m'enfuis, tralala lala!)

 Bon séjour!


  sarah-k
sarah-k
12-05-09
à 19:45

Tout en musique...

C'est tout à fait normal de payer la musique (de rétribuer les auteurs) mais à un prix raisonnable.
Et en toute convivialité, c'est à dire que si à chaque fois que je veux découvrir qq chose sur le net et que l'on me matraque à chaque note, c'est même pas la peine.

Franchement ma parodie de "la maison bleue" est archi nulle, ça rime pas, ça rythme pas....
Si vous trouvez mieux, vous pouvez y aller.....

  sarah-k
sarah-k
13-05-09
à 09:36

Allez, les Contres

  alberto
alberto
13-05-09
à 13:03

Re:

"La maison bleue", ce n'était qu'un rêve, un rêve de liberté ! Une jeunesse ! D'ailleurs une maison où l'on ne frappe pas dont la porte est toujours ouverte... ça rime à quoi ? Mais on rêve du paradis à toutes les sauces ! Certes pas à la sauce "pétain" !

Quant à mettre fin au piratage d'internet... C'est un rêve pour certain, pour d'autres un cauchemar.

Finalement, Sarah-k, tes torchons bleus, ils sont beaux. D'accord, avec le fil barbelé, l'artiste y a mis un message ! J'espère que les spectateurs n'y voient pas que du bleu !

  sarah-k
sarah-k
13-05-09
à 17:19

"D'ailleurs une maison où l'on ne frappe pas dont la porte est toujours ouverte... ça rime à quoi ?"
Une maison comme ça, c'est pas une église?
Sur le chemin de la route, il y a des églises ouvertes la nuit.
Je considère que découvrir un artiste gratuitement sur internet, ce n'est pas du piratage.
C'est comme cela que j'ai découvert de jeunes artistes de jazz, c'est comme ça que j'ai découvert le film "les chansons d'amour" de Christophe Honoré, c'est comme cela que j'ai découvert de jeunes artistes contemporains.
C'est comme ça que j'ai découvert que Mawi chantait et si elle continue avec Castor, on va la produire.
Je ne comprends pas le désarroi (bancaire) de Le Forestier, il ne croit quand même pas que l'on va le pirater sur le net, il rêve tout debout.
Il devrait être passé dans le domaine public depuis le temps qu'il se fait de "l'artiche" avec la SACEM.
(domaine public est passé de 50 ans à 70 ans pour la musique)

Alors, le fil barbelé, c'est un mec qui l'a mis car des chevaux paissent dans le pré, moi ça ne me dérangeait pas que les chevaux viennent dans le jardin mais aux dernières nouvelles, il paraît que les chevaux, ça se sauvent.
C'est drôle, je le vois plus ce fil barbelé, pourtant qu'est ce qu'il m'a contrarié.

  sarah-k
sarah-k
13-05-09
à 17:24

Au secours

Ce joueb est hanté, j'ai les yeux violets et je cligne des yeux.
Esprits pro-Hadopi, sortez de là.

  ImpasseSud
ImpasseSud
14-05-09
à 09:58

Re: Au secours

Sarah, - ici, je souris -, c'est vrai que ton joueb est hanté !  Pour les deux derniers commentaires que j'ai posté ici, il a fallu que je corrige. Pour le premier, il me faisait faire un clin d'oeil, pour le second il me faisait rire, alors qu'il n'y a vraiment pas de quoi plaisanter. Une affaire de point-virgule ? (ici, je fais un clin d'oeil)
Ce matin, il a même réduit l'espace réservé à l'écriture des commentaires ?! Je n'ose plus prendre de risques....

(Ici, je deviens sérieuse) Pour en revenir au sujet, tu dis plus ou moins ce que je disais ici à propos du piratage du CD mis on-line par 56 musiciens italiens à 2€ (5€ chez les disquaires) au profit de la reconstruction du Conservatoire de L'Aquila. Le lendemain, au moins 2 millions de personnes l'avaient déjà piraté. Je dois dire que ça m'a choquée... d'autant plus que Jovanotti, le chanteur italien qui a lancé l'initiative met de temps en temps on-line, gratuitement, certaines de ses chansons.

Maxime Le Forestier ! La voix de tous ceux qui se voulaient un peu hippy.... dans l'âme. Le problème de notre société, c'est le laxisme excessif qu'on a introduit depuis une trentaine d'année dans l'éducation des enfants : il a corrompu les notions de droits et de devoirs. En compensation on aurait dû instituer des cours sur l'usage de la liberté. Maintenant, malheureusement, on est presque obligés de revenir au bâton. Et avec les gouvernements qu'on se retrouve, tu imagines bien qu'ils ne vont pas s'en priver... encore plus s'ils peuvent en profiter pour rétrécir la liberté, non pas seulement des gens malhonnêtes, mais de tout le monde pour faire taire l'opposition.


  sarah-k
sarah-k
15-05-09
à 08:58

Au secours

Bon, c'est vrai, ce joueb est hanté : j'assume !
Oui! J'ai lu dans ton article, l'histoire du piratage pour le cd à 2 euros mis en ligne par 56 musiciens italiens.....bande de pingres !! (les internautes)

La façon de consommer la culture a beaucoup changé avec le net, on est plus curieux, l'offre est plus grande, les découvertes sont plus nombreuses, on est pas obligé d'acheter tout un cd, s'il n'y a que deux chansons intéressantes, c'est différent et moi, cela me plait.
Rappelle toi de notre époque, on ne pouvait pas avoir grand chose dans sa discothèque, les disques et cassettes coûtaient très très chers.
Il faut penser que les téléchargeurs sont aussi les consommateurs, les conditions d'écoute en mp3 sont lamentables, les sous-titres des films piratés sont apocalyptiques, j'ai remarqué que les jeunes qui font une découverte vont finalement acheter le produit.
Certains jugent qu'un téléchargement équivaut à 1 vente manquée, c'est faux, les chiffres montrent le contraire.
Ah, évidemment, Maxime Le Forestier a des cheveux à se faire, on ne l'écoute plus et on ne le télécharge encore moins.
Il y a tout un tas de producteurs et de chanteurs qui ont du souci à se faire, non pas parce qu'on les pille, mais parce qu'on les ignore et il ne faudrait pas que ceux ci, perdent la moindre miette du gâteau.
Les conditions de production changent et il faut réfléchir et avancer avec ces nouvelles conditions.
Soit, on est dans une logique de partage, soit dans une logique de répression.
14.000 artistes-interprètes ont signé avec l'ADAMI, une pétition visant à l'instauration d'une licence globale.
Et Pascal Nègre de bramer : oin, oin, comment on va répartir, comment on va faire pour je continue à me goinfrer ??????
L'idée de la licence globale est intéressante, à paufiner mais c'est l'idée la meilleure.
Je suis tout à fait prête à payer un forfait annuel avec ma connection pour la création et la diffusion de la culture, en revanche je ne suis plus prête à payer le jet privé de certains artistes et producteurs.
Nous avons payé beaucoup de choses avec nos impôts et il est normal aussi d'avoir un retour, comme celui-ci par exemple.
 Les manuscrits de Flaubert, Madame Bovary (université de Rouen)
A suivre......

  castor
castor
15-05-09
à 14:11

Re: Au secours

La licence globale aurait dû être instaurée il y a cinq ans, les gens l'auraient accepté de bonne grâce. Si on l'instaurait maintenant, elle pourrait être mise en place. Dans cinq, dix ans, ce sera trop tard.
L'avenir de la musique tel qu'il se dessine, c'est le chanteur qui met sa musique en ligne, se fait un groupe de fans, qui viennent le voir lorsqu'il chante dans les cafés. C'est son réseau de fans qu'il montrera pour gravir les échelons. Et c'est encore les fans qui mettront la main à la poche pour produire les chansons.
L'effet sera désastreux envers le système "Star-Ac", où l'on chante les vieilles chansons des artistes qui signent pour la loi Hadopi.

  sarah-k
sarah-k
15-05-09
à 14:16

Au secours

Eh bien, je n'aurais pas mieux dit! (là Je cligne de l'oeil)

  ImpasseSud
ImpasseSud
15-05-09
à 18:31

Re: Au secours

La licence globale, pour le peu que j'en sache, c'est de l'utopie. Surtout actuellement où, même au sein de l'UE on n'est jamais d'accord sur rien. En tous cas, avant d'en reparler, il faudrait tout d'abord savoir comment va se terminer l'appel du procès intenté aux The Pirate Bay.

  sarah-k
sarah-k
15-05-09
à 20:13

Au secours

Où je te rejoins, c'est que au sein de l'UE, on n'est jamais d'accord sur rien.
Pour la licence globale, si je prends ma calculette et je multiplie X (prix) par Y (nb d'internautes)
ça fait pas de l'utopie, ça fait une grosse galette ;-)!
J'entends déjà, Pascal Nègre chouiner...oui mais heu ! Comment on va répartir pour que j'ai la toute grosse galette.
Ah oui! The pirate Bay, on va attendre.
A suivre
* Ah oui! Castor, si c'est pas x et y et si c'est pas une multiplication, tu corriges.


  ImpasseSud
ImpasseSud
09-06-09
à 11:21

Le parti des pirates...


  sarah-k
sarah-k
10-06-09
à 22:57

Le parti des pirates...

Espérons qu'il en sorte qq chose de valable et d'intéressant.



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom