Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

La pointe courte

La pointe courte


Sète 1954

Un homme et une femme vont se séparer après quatre ans de vie commune.
L'homme retourne dans son village natal, un bourg de pêcheurs près de Sète, nommé, La pointe courte.
Ce fut le premier rôle au cinéma de Philippe Noiret ........

Scénario : Agnès Varda
Image : Louis Stein
Musique : Pierre Barbaud
Montage : Alain Resnais
Interprétation : Silvia Monfort, Philippe Noiret
Production : Tamaris Films
Sortie: 1956
Ecrit par sarah-k, à 10:24 dans la rubrique "DOCU".

Commentaires :

  ImpasseSud
ImpasseSud
29-11-06
à 09:48

C'est avec tristesse que j'ai appris son décès.

J'espérais qu'en Italie, où il était très connu, on lui rendrait hommage en repassant à la télé quelques-uns de ses meilleurs films. Macché ! Dans le champ de foire pour bonimenteurs qu'est devenu ce pays, cette disparition est presque passée inaperçue. On a eu seulement droit à une version très mal élaguée de Cinema Paradiso, entrecoupée tous les quarts d'heure par cinq minutes de pub : A bas l'émotion et vive l'amertume !

  sarah-k
sarah-k
30-11-06
à 09:20

C'est avec tristesse que j'ai appris son décès.

Voila pourquoi, je ne regarde presque plus la télévision.
La machine à pub a eu raison de ma bonne volonté....
J'ai revu, l'autre soir, "coup de torchon" (1981) un film diabolique de Bertrand Tavernier d'après le roman de Jim Thompson "1280 âmes", un Philippe Noiret cynique et époustouflant.

  meta-blouse
meta-blouse
07-12-06
à 20:06

je voulais...

Trop tard, il est mort, je voulais lui dire quelque chose...



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom