Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Les lavandes sans abeilles ne sont plus des lavandes....
Les lavandes sans abeilles ne sont plus des lavandes


Lavandes sans la moindre abeille


Certain(e)s s'inquiètent de la disparition des pavés, ce qui est tout à fait légitime mais sur Place-des-fêtes, nous nous inquiétons d'une autre disparition.
Depuis maintenant deux mois, les balcons sont en fleurs ainsi que les jardins et pas la trace d'une seule abeille.
Pas un Bzzzzzz, Bzzzzzz , cela en devient inquiétant
Ces insectes pollinisateurs sont essentiels à la reproduction de nombreuses plantes et sans elle, pas de tomates, de poivrons, de piments, toutes ces espèces cultivées sur Place.
Le phénomène, connu aux Etats-Unis sous le nom de "colony collapse disorder" (maladie de la disparition), a été signalé l'an dernier par l'Académie des sciences américaine, qui s'inquiétait du manque de pollinisateurs et de sa répercussion sur l'agriculture.!
Je n'ai pas plus d'information sur ce phénomène mais voyez-vous, j'ai déjà le
bourdon !

PS
Et la réapparition d'Ingrid Bétancourt ?
Très bien, un malheur de moins, mais ne rajoutons pas à la misère du monde, la misère des mots....


Ecrit par sarah-k, à 08:46 dans la rubrique "DOCU".

Commentaires :

  alberto
alberto
03-07-08
à 09:49

ah ah !
Chez moi elles sont encore là ! Pas plus tard que samedi dernier, l’une d’entre elles m’a piqué !
Mais tu as raison. La planète n’est plus comme avant. Alarme rouge !

PS. Je dois mesurer un peu plus d'un kilomètre, mais pas deux, car je n'en peux plus de m'étirer!!!!

  sarah-k
sarah-k
03-07-08
à 10:53

Bzzz, Bzzz,Bzzz


Ah, les vaches! elles sont chez toi!

  alberto
alberto
03-07-08
à 11:09

Re: Bzzz, Bzzz,Bzzz.. Meuh, meuh

Pas si vaches... tant qu'elles font leur miel ! mais voilà, qui s'y frotte s'y pique !
Une vache ne fait pas de mal, pour moi ce sont les animaux les plus gentils de la terre.  Tu n'as pas besoin de te fâcher si l'on te traite de vache !
Ah merci pour la leçon de choses et les beaux souvenirs de vaches ! C'est vrai qu'elle fait meuh (tiens tu m'as dit une vérité !)

  ImpasseSud
ImpasseSud
03-07-08
à 15:34

Une explication et une solution...

Sarah, si à Paris les moineaux désertent les quartiers riches, il est possible que les abeilles et les bourdons les préfèrent avec tous leurs parterres fleuris et leurs grands parcs.

Ici, en ville et en bord de mer, on a encore des moineaux et des hirondelles, mais il est vrai qu'on ne voit plus beaucoup d'abeilles ni de bourdons. Il y a encore quelques papillons. Au début de l'été, nous avons été carrément infestés par les moustiques à tel point que la ville a fait une démoustication. Avec le chikungunya qui l'été dernier est remonté jusqu'à Ravenne, il n'y avait pas de quoi plaisanter... d'autant plus que j'ai la chair tendre :-))))

Et si tu implantais une ruche sur ta terrasse... :-))))


  sarah-k
sarah-k
04-07-08
à 15:45

Une explication.

Et, ben, voilà, j'ai l'explication pour les moineaux!
Sur Place des Fêtes, dans les squares, des nuées de moineaux s'abattent sur les pauvres mômes qui ont un petit pain au chocolat.
Evidemment dans les quartiers de l'ouest parisien, il n'y a plus de mômes qui ont des pains au chocolat, c'est une vraie misère que cela!

Tu ne crois pas si bien dire, Impasse, il y a des apiculteurs qui cherchent sur Paris, des jardins partagés où l'on pourrait implanter des ruches mais ce sont de longues négociations avec les locataires qui ne voient pas d'un bon oeil, ces implantations d'insectes ailés.

Je lis dans l'article : "Depuis 2003, en printemps et en automne, près de cent bénévoles se plantent le nez en l’air dans différents points de la capitale. Leur mission : compter sur plusieurs jours, pendant exactement dix minutes sans interruption", le nombre de moineaux qui entraient dans leur champ de vision. "

Est-ce une attitude scientique, ce comptage, les zozios y tournent en rond.....:-))))!


  ImpasseSud
ImpasseSud
04-07-08
à 18:06

Une explication.


Une attitude sans doute très scientifique si avant de publier les résultats on divise le nombre d'oiseaux comptés par le nombre de torticolis déclarés.:-)))

  sarah-k
sarah-k
04-07-08
à 19:02

Une explication.

Claro! ca me semble tout de suite plus scientifique :-))

  sarah-k
sarah-k
04-07-08
à 19:05

Les abeilles ont un égo!

Les abeilles ont un égo....
En tout cas, une d'elles a pris la mouche et a pointé son nez, si !!

                         

  ImpasseSud
ImpasseSud
04-07-08
à 22:59

Les abeilles ont un égo!

Te voilà donc tranquillisée. Cette visiteuse unique va sûrement t'amener ses copines. :-)


  ImpasseSud
ImpasseSud
20-09-08
à 12:12

Concrètement inquiétant




Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom