Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Rassemblement devant le rectorat de Paris
Hier à 18 heures : devant le rectorat (La Sorbonne)

Suite aux interpellations de parents d’élèves le lundi 19 et mardi 20 mars aux portes d’écoles de Belleville, la directrice de l’école maternelle Rampal (19e) a été convoquée le vendredi 23 mars comme témoin au commissariat du 19e arrondissement... et retenue en garde à vue toute la journée !

Le rectorat de Paris a cru bon de déclarer que, l’affaire s’étant déroulée " hors de l’école et du temps scolaire...Si la directrice a commis un délit ; le rectorat n’a ni à la soutenir ni à la protéger . C’est une citoyenne comme les autres. Elle doit assumer les conséquences de ses actes."



devant le rectorat

Devant le rectorat

Communiqué de Valérie Boukobza

Ce que nous avons fait mardi dernier rue Rampal, beaucoup d’autres l’auraient fait de la même manière.

Il ne s’agit là, que du devoir de protection des enfants et de leurs familles et de celui de résistance pacifique à une forme d’oppression.

En ce qui me concerne, mes actes et mes choix de citoyenne ne diffèrent pas en l’occurrence de mes obligations de fonctionnaire et ne se limitent pas aux heures d’ouverture et de fermeture des bâtiments. Tous les parents et les enseignants le savent.

Je ne considère pas avoir outrepassé mon devoir de discrétion.

Je me suis présentée aux représentants de la force publique en indiquant ma fonction, dans le but de ramener le calme et la raison dans une situation qui me semblait pouvoir conduire à des débordements impliquant les enfants et leurs familles.

Evidemment je ne regrette rien, et j’attends sereinement les suites de l’enquête en cours.

Je remercie le très grand nombre de citoyens, collègues, parents d’élèves et d’organisations syndicales, politiques, associatives du soutien qui nous est manifesté.

Je continuerai à décliner toute proposition d’intervention publique, de manière à ne pas personnaliser une situation qui depuis son commencement ne l’est pas, et pour permettre dès aujourd’hui un retour à la sérénité dans ma communauté scolaire.

Valérie BOUKOBZA (Directrice de l'école maternelle rue Rampal Paris 19)


Ecrit par sarah-k, à 11:03 dans la rubrique "ACTU".

Commentaires :



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom