Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Un arbre pour les sans papiers


UN ARBRE POUR LES SANS PAPIERS

Le 13 juin, place de l’Hôtel de ville, en présence de Bertrand Delanoë
 
 

Le Réseau Education Sans Frontières, les élèves et les familles sans-papiers de Paris ont organisé le mercredi 13 juin un dépôt collectif de demandes de rendez-vous à la Préfecture de Police pour que soit examinée ou réexaminée la situation de tous les perdants à la grande loterie des régularisations organisées par la circulaire du 13 juin 2006.

                 

 
 

A cette occasion un arbre a été planté, sur la place de l’Hôtel de ville. L’arbre est un symbole de justice et de vie, de stabilité et de sécurité. On se rassemble autour de l’arbre, on s’y réfugie aussi... Cet arbre symbolise la réalité et la force des liens et des attaches nouées avec la France par les familles sans-papiers ainsi que la volonté du Réseau Education Sans Frontières de les aider à s’y enraciner.

 

Sur les branches de cet arbre, des pétitions et des banderoles seront accrochées. Autour de cet arbre, des sans papiers, leurs parrains républicains, des amis, des enseignants, des militants du Réseau Education Sans Frontières, des élus prendront la parole. Un an après la circulaire Sarkozy, nous redirons la volonté des familles sans papiers de vivre en France, légalement, dans la dignité, sans être traquées, pourchassées, arrêtées, expulsées.


                        

Ecrit par sarah-k, à 18:09 dans la rubrique "ACTU".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom