Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

De la loterie à la tromperie (rapport de la CIMADE)
De la loterie à la tromperie ....


                   Paris 19 Parents d'élèves


            De la loterie à la tromperie (CIMADE)

Enquête citoyenne sur la circulaire du 13 juin 2006
relative à la régularisation des familles étrangères d'enfants scolarisés

Des parents déboutés, des familles expulsées,… pour des milliers d’étrangers, l’espoir né de la publication de la circulaire du 13 juin 2006 *(dîtes circulaire Sarkosy) est rapidement retombé, mis à mal par l’arbitraire flagrant de son application.
Dès la fin de l'été 2006, le constat était là; preuve devait en être faite. La Cimade rend public les conclusions d'une enquête citoyenne, dans un rapport qui détaille les conditions de l'application de cette circulaire, selon les préfectures, témoignages à l'appui.

Ce rapport
qui vient d'être publié comporte 56 pages.
Le présent rapport démontre étape par étape, critère par critère, que les familles, victimes d'une logique de quota ont été massivement confrontées à des refus de régularisation à la fois injustes et arbitraires.

*Rappel

C'est dans un contexte d'intense mobilisation de la part des associations que Nicolas Sarkosy annonce, le 6 juin 2006, la possibilité d'être régularisées pour des familles"dont les enfants sont nés en France, ont toujours été scolarisés et ne parlent pas la langue de leurs pays d'origine"
Ecrit par sarah-k, à 09:39 dans la rubrique "ACTU".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom