Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Faut qu'ça saigne!
Les Joyeux Bouchers
Paroles Boris Vian
Musique Jimmy Walter
1955


C'est le tango des bouchers de la Villette
C'est le tango des tueurs des abattoirs
Venez cueillir la fraise et l'amourette
Et boire du sang avant qu'il soit tout noir

Faut qu'ça saigne
Faut qu'les gens ayent à bouffer
Faut qu'les gros puissent se goinfrer
Faut qu'les p'tits puiss'nt engraisser
Faut qu'ça saigne
Faut qu'les mandataires aux halles
Puissent s'en fourrer plein la dalle
Du filet à huit cents balles
Faut qu'ça saigne
Faut qu'les peaux se fassent tanner
Faut qu'les pieds se fassent paner
Que les têtes aillent mariner
Faut qu'ça saigne
Faut avaler d'la barbaque
Pour être bien gras quand on claque
Et nourrir des vers comaques
Faut qu'ça saigne
Bien fort!

C'est le tango des joyeux militaires
Des gais vainqueurs de partout et d'ailleurs
C'est le tango des fameux va-t-en-guerre
C'est le tango de tous les fossoyeurs

Faut qu'ça saigne
Appuie sur la baïonnette
Faut qu'ça rentre ou bien qu'ça pète
Sinon t'auras une grosse tête
Faut qu'ça saigne
Démolis-en quelques-uns
Tant pis si c'est des cousins
Fais-leur sortir le raisin
Faut qu'ça saigne
Si c'est pas toi qui les crève
Les copains prendront la r'lève
Et tu joueras la Vie brève
Faut qu'ça saigne
Demain ça sera ton tour
Demain ça sera ton jour
Pus d'bonhomme et pus d'amour
Tiens! Voilà du boudin! Voilà du boudin!
Voila du boudin!


Je voulais écrire quelque chose sur la guerre, j'ai pas envie!
Je voulais écrire quelque chose sur André Breton et ses mille objets dispersés bientôt aux quatres vents des spéculateurs mais je pense à Vian.
Je voulais écrire quelque chose sur les pigeons de Paris (les rats volants) mais j'ai la flemme!
Ecrit par sarah-k, à 17:59 dans la rubrique "HUMEUR".

Commentaires :

  ImpasseSud
ImpasseSud
18-03-03
à 18:20

La guerre

Tu ne voulais pas en parler, et pourtant j'ai eu l'impression que tu venais juste d'en parler en lisant cette chanson.

  tgtg
tgtg
18-03-03
à 18:25

Re: La guerre

oui!

  sarah-k
sarah-k
18-03-03
à 18:27

Re: La guerre

En fait, quand j'ai lu le journal ce matin,j'ai pensé tout de suite à cette chanson de Boris Vian.

  sarah-k
sarah-k
18-03-03
à 20:28

Re: Re: La guerre

Oui, au fait ce texte est soumis aux droits d'auteurs ( sauf privé et éducatif)
Dans mon cas, c'est privé et éducatif!(merci)

  languedepute
languedepute
18-03-03
à 21:52

Re: Re: Re: La guerre

Evite quand même de manger du camembert à la petite cuillère.

  Picodor
Picodor
18-03-03
à 23:35

Re: Re: Re: Re: La guerre

Décidemment, les snobs sont partout Langdepute.

  sarah-k
sarah-k
19-03-03
à 09:16

Re: Re: Re: Re: La guerre

' the time they are a- changin '(c'est pour toi Languedepute, j'ai vu que dans un commentaire chez toi que tu ne la connaissais pas, en fait, c'est pas de ta génération)
Bon puis, c'est vrai! "quand je serai mort(e), j' veux un suaire de chez Dior"

  languedepute
languedepute
19-03-03
à 23:25

Re: Re: Re: Re: Re: La guerre

Oui tu as raison moi ma génération c'est plutôt Jean Sablon et André Claveau

  Picodor
Picodor
19-03-03
à 00:23

>Je voulais écrire quelque chose sur la guerre, j'ai pas envie!

Pour l'instant, c'est pas plus mal comme ça Sarah.

>comaques : Tiens, un mot d'argot cinquantenaire, au moins. Il survie bien celui-là. Beaucoup d'autres aussi d'ailleurs, je le constate assez souvent. L'argot subsiste, plus véridique qu'un verlan absorbé et dégusté auquel il se mêle bien sur.

  sarah-k
sarah-k
19-03-03
à 10:34

Et dire qu'avec mon grand-père, j'ai visité les abattoirs de la Villette et les halles de Paris, il me semble que c'était hier, je me souviens que ça sentait mauvais mais c'était beau comaque!
Non en fait, c'était cheume les abattoirs.

  ImpasseSud
ImpasseSud
19-03-03
à 17:10

Re:

"Comaque", ça va encore, mais "cheume"?

  sarah-k
sarah-k
19-03-03
à 17:34

Re: Re:

Bon, alors, c'était moche!

  languedepute
languedepute
19-03-03
à 23:24

Re:

"ça me rappelle l'époque de la blonde comaque qui s'appellait .... Lulu la nantaise"
Merci Michel Audiard

  sarah-k
sarah-k
20-03-03
à 14:31

T'es branché comme papy!

" Non mais t'as déjà vu ça, en pleine paix, y chante et pis craque un bourre pif. Mais il est complètement fou ce mec... Mais moi les dingues, j'les soigne, j'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère. J'vais lui montrer qui c'est Raoul. Aux 4 coins de Paris, qu'on va le retrouver éparpillé par petits bouts, façon puzzle. Moi quand on m'en fait trop, je correctionne plus, je dynamite... j'disperse...,j'ventile ! "

C'est vrai, tu connais bien ton époque(50-60-70) (les films, au théatre ce soir,les décors, les costumes ,les comédiens, les chansons) mais tu t'es pas arrêté là....t'aimes aussi le velvet , cat power.... T'es un papy bien branché!(28,30 ans)

  meta-blouse
meta-blouse
20-03-03
à 20:58

Michel Audiard me manque à moi aussi...comme Alexandre Viallate ou monsieur Desproge

Quant à la guerre... je regardais à la télé ces jours çi les reportages sur "juste avant l'heure" un peu comme à Noël, les derniers achats... du plastique , du scotch mais pour quels curieux préparatifs... la télé c'est bizarre , ses raccourcis aussi.
Je sais qu'il y aura des innocents qui vont mourir, des gens qui vont souffrir de choses que je n’ai jamais connues (je ne trouve aucune résonance au fond de ma mémoire à ce drame, sinon celle de ma mère qui me parle de sirènes ,de cavalcades dans les rues et de la frayeur des gens qu'elle, elle reconnaît, j’aime ma mère , c’est elle que je vois courir...)
j’écoute , je m'indigne moi aussi certes, comme tout le monde, bien à l'aise car je ne manque de rien ,à regarder ce que l’on me montre c’est à dire des gens qui vont “bientôt” manquer de tout, même de leur temps de vie, comme quelque chose d’inéductable, comme quelque chose qu’on voudrait me faire croire d’inéductable ,c’était pas encore arrivé pourtant, quand on me l'a montré.
Je me pose cette question : qu’elle est donc la nature de cette indignation que je trouve bien facile à éprouver .(je parle de la mienne)
Mon opinion ? à quoi ça sert les opinions ,si on a que des opinions... il y a des gens qui ne vivent que de cela, leurs opinions... c’est parfois indécent ou comique .
Ces informations qui parviennent , images , témoignages, reportages, avant , après, pendant, interventions présidentielles d'un coin ou d'un autre de la terre , idées auxquelles , bien sûr, je devrais adhérer ou ne pas , je n’y arrive pas... je n’ai aucune idée véritable sur ce qui se passe réellement. je n’ai pas d’avis et je n’accepte pas de m’ imposer d’en avoir un parce que je ne peux pas croire au réconfort des certitudes seulement .
Oui je sais, on ne peut que se révolter contre ceux qui enfreignent les lois décidées par tous ,pour le bien de tous ...ou de beaucoup.
Mais il y a ce “jeu international” dont je ne comprends pas les règles .C’est de la politique ,de la démagogie, de la diplomatie, de l’enjeu ... tout m’échappe, c’est cela qui me fait peur ,car comment exprimer quelque chose aujourd’hui , une révolte , en étant certaine qu’elle ne relève pas d’un autre système plus “tordu” encore que celui qu’elle combat et qui me dépasse...
j'essaie comme je peux de retrouver un peu d’ humanité, surtout dénuée d’ Intelligence et d’ Avis ,mais sensible et pleine de compassion au plus profond de moi-même, c’est pas beaucoup , je sais .
méta

  sarah-k
sarah-k
20-03-03
à 22:43

Quelle est la nature de cette indignation?

les opinions sur les choses, les idées que l'on s'est faite chez soi, au chaud devant sa télé, entouré(e) de ses livres et de sa culture et confit dans sa bonne conscience ignorant certainement tout de la complexité des enjeux et des drames, oui, c'est sans doute vrai!
la capacité de s'indigner est peut-être un sentiment facile mais c'est déja ça, je trouve toutes les résonances au fond de ma mémoire, et comme toi si je pense aux souffrances, à la guerre , aux camps de concentration multiples et variés, c'est ma grand-mère que je vois mais au delà de ça, c'est son témoignage pour notre humanité que je garde en mémoire pour me sentir responsable et militante, c'est peu mais c'est déja ça!

  ImpasseSud
ImpasseSud
21-03-03
à 09:46

Re: Quelle est la nature de cette indignation?

Il faut au moins chercher un moyen, meme tout petit, pour dire NON.
Les consciences commencent à se réveiller, j'en suis sure.



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom