Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Si c'est un homme!
Que cela soit maintenant ou plus tard, allons ce soir Place de la Concorde pour dire encore non!
SI C'EST UN HOMME
Vous qui vivez en toute quiétude Bien au chaud dans vos maisons,
Vous qui trouvez le soir en rentrant La table mise et des visages amis
Considérez si c'est un homme
Que celui qui peine dans la boue, Qui ne connaît pas de repos,
Qui se bat pour un quignon de pain, Qui meurt pour un oui pour un non.
Considérez si c'est une femme
Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux
Et jusqu'à la force de se souvenir,
Les yeux vides et le sein froid
Comme une grenouille en hiver.
N'oubliez pas que cela fut, Non, ne l'oubliez pas :
Gravez ces mots dans votre coeur.
Pensez-y chez vous, dans la rue,
En vous couchant, en vous levant;
Répétez-les à vos enfants.
Ou que votre maison s'écroule,
Que la maladie vous accable,
Que vos enfants se détournent de vous.
PRIMO LEVI
Ecrit par , à 18:50 dans la rubrique "ACTU".

Commentaires :

  misschococat
misschococat
20-03-03
à 19:04

c'est étonnant que tu publies ça car Primo Levi s'est déclaré POUR la guerre bien que dans son cas ça puisse paraitre tout à fait paradoxal...

  sarah-k
sarah-k
20-03-03
à 19:13

:

Oui, il est entré au maquis du Val d'Aoste, c'est de cette guerre là dont tu parles?

  misschococat
misschococat
20-03-03
à 19:25

Re: :

oui absolumment, il a fait une déclaration dans laquelle il se prononcait en faveur de cette guerre.

  ImpasseSud
ImpasseSud
20-03-03
à 20:44

Re: Re: :

Misschocolat, tu es sûre ? Une telle déclaration me paraît assez incompatible avec le personnage. En plus, étant né en 1919, Primo Levi s'est trouvé coincé dans la guerre malgré lui. Juif piémontais, alors qu'il était dans le maquis du Val d'Aoste en 1943, il a été arrêté suite à une dénonciation. La poésie citée par Sarah est la préface de son premier livre du même titre, écrit en 1947 après son retour d’Auschwitz.

  sarah-k
sarah-k
20-03-03
à 23:25


En 1938-43, c'est le moment où l'histoire rattrape Primo Levi, il en est réduit à se contenter de petits boulots malgré sa formation de chimiste .
Il s'engage ainsi de façon assez timide dans une attitude d'opposition déclarée au régime, qui n'est plus à ce moment là celui de Mussolini (effondrement en Juillet 43), mais la République de Salan, régime fantôche soutenu par les nazis et aligné sur eux. C'est le moment où Primo Levi et d'autres jeunes gens de sa génération s'engagent dans la résistance. Non épaulés matériellement, Les engagés dans le Piémont font figure d'amateurs, Ils sont vite arrêtés.(je ne connais pas la déclaration de Primo Lévi sur la guerre?)

Comme Impasse Sud l'a dit, ce poème est la préface de "Si c'est un homme"
C'est un poème qui résonne de façon particulière pour moi.
Il livre une question lancinante et c'est pour le lecteur une incitation à prendre conscience, à réfléchir sur ce qui est l'essentiel, si c'est un homme, si c'est une femme au delà de toutes autres considérations.

Sans doute aurais-je pu faire un choix plus juste comme Karl ou Côa Côa Côa l'ont fait mais je tiens beaucoup à ce poème.

  ImpasseSud
ImpasseSud
21-03-03
à 09:38

Re:

Nous ne saurons rien de cette guerre, sinon par les messages qui nous proviennent directement de l'Iraq.
Les médias sont écoeurants.
C'est sans doute pour cela que nous avons tout à coup besoin de silence et de poésie.

  misschococat
misschococat
21-03-03
à 20:38

Mea Culpa

je retire mon énorme grosse connerie, en fait, bien sur primo lévi est mort et je ne pensais pas à lui mais je ne me souviens plus du nom du type qui a soutenu cette guerre et c'est super étonnant.

J'AI HONTE!!!pardon...

  sarah-k
sarah-k
22-03-03
à 13:56

Pas de honte miss Chococat!

Si, je te faisais la liste de mes confusions, bagouyages et merdouillages en tout genre, tu serais morte de rire!

  Bécassine
09-12-04
à 14:58

Re: Pas de honte miss Chococat!

tu as de l humour

  Bécassine
09-12-04
à 14:59

Re:

sale pu il est juifte

  sarah-k
sarah-k
09-12-04
à 17:27

Pauvre Bécassine

Pauvre de toi!!
Il faut aller à l'école pour essayer d'écrire correctement.

  petitekaline972
petitekaline972
16-01-05
à 19:33

Re: Pauvre Bécassine

Juste qyelques mots pour dire que moi assi j'aime beaucoup ce livre et que ça fait du bien de relire quelques passages oubliés...

  sarah-k
sarah-k
17-01-05
à 10:09

Primo Lévi

c'est mon livre de référence pour ce qui concerne, cette expérience sans nom qui a été le lot de millions de personnes.
Je suis ravie de ton passage................

  Anonyme
01-03-05
à 10:48

vous êtes ridicules

Tout ce que j'ai à vous dire c'est que vos histoires ne sont qu'enfantillage!!!!

Alors que le but de Primo Levi en écrivant ce livre ainsi que ce poème si poignant, était un devoir. Un devoir de mémoire, de témoignages pour que les futures générations sachent dans quelle monstruosité certains on vécu. Il n'a pas fait cela pour son plaisir ou quoi que soi d'autre. Il a simplement joué jusqu'au bout son rôle de témoin afin de nous faire part d'une expérience qui se doit d'être connue de tous, qui nous concerne.

Je ne vois vraiment pas comment quelqu'un peut dire que c'est son livre de référence, comment on peut concidérer ce témoignage de la destruction physique, morale, identitaireet sociale de l'homme comme sa bible! Ca me dépasse mais il faut croire qu'aujourd'hui il faut s'attendre à tout et surtout au pire...


  sarah-k
sarah-k
01-03-05
à 11:01

Que vous êtes péremptoire!!

Vous vous êtes invité sur ce journal, bien!
Le mot référence sonne mal à vos oreilles, tant pis pour vous........
Si on doit parler de mémoire, alors oui! Il y a des livres références
(Quel devoir)...........il y a la mémoire.........il n'y a pas de devoir (ne répondez pas à cela, votre réponse ne m'intéresserait pas)

Si c'est un homme

L'espèce Humaine

être sans destin

Que parlez vous de bible ???


Vous venez ici et vous ne connaissez personne.........................
Vous ne connaissez personne
Comment vous appelez-vous??


  meta-blouse
meta-blouse
02-03-05
à 22:52

les mots... les sacrés mots


Le devoir... ou l'impossibilité de vivre autrement qu'en témoignant ?
Cet Homme souhaitait-il qu'on se pose la question, un jour, sur son "devoir de.. " ou sur ce qu'il dénonce ?
Ceci dit, je veux bien comprendre l'état d'esprit de cette personne anonyme qui refuse qu'on prenne pour "référence" voir "Bible" : "... la destruction physique, morale, identitaire et sociale de l'homme..." ( le raccourci était maladroit, de sa part)
En revanche il est possible de faire de ce témoignage " la référence du pire de ce que l'Etre Humain est capable de faire" ne jamais l'oublier. Et tâcher de faire " siennes" les références de ce que l'Etre Humain est capable de faire de mieux.


  sarah-k
sarah-k
03-03-05
à 17:52

les mots...

Les camps de concentrations, les convois, les enfants disparus ont hanté toute ma vie...........
Si c'est un homme est une de mes références du "récit"........ aucune personne de ma famille n'est revenue pour me raconter.
Je pense que Primo Lévi n'avait d'autre choix que d'écrire ce livre.
Robert Antelme non plus.........


Je me fous complètement de ce que veut dire l'anonyme..............
Je suis toujours en colère quand quelqu'un veut donner des leçons d'histoire et de mémoire aux générations qui suivent
Il y a toujours des gens qui veulent donner des leçons de bonnes manières de devoir se souvenir  .....
Les déportés qui sont encore vivants ne parlent jamais de devoir,
il ou elle parle de vie.


  titi
titi
03-03-05
à 19:16

Re: vous êtes ridicules

Allons, allons, cher Anonyme,

ne faisons pas de Primo un totem et un tabou, ni une bible, mais philosopher avec lui le soir avant de s'endormir aussi point du point de vue anthropologique, politique ou historique sur la nature humaine, pourquoi pas?!

Je connais pourtant cette colère....

la mémoire est une des activités les plus dynamique, spontanée et imprévisible du cerveau humain, aussi en faire un Devoir me paraît bien difficile.

Témoigner grâce à sa mémoire personnelle et en la confrontant à celle de tout autre et de chacun en arriver à l'intégrer à une mémoire collective qui, bien souvent, a peu à voir avec l'analyse de l'Histoire et de l'Historien, est la seule ambition du refus que les êtres humains expriment de voir cette mémoire mourir avec eux.

Pour cela le témoignage doit être fixé ou devenir un des matériaux de l'oralité des descendants et de toute une nation, de son peuple.

La mémoire n'est pas un matériau à fossiliser dans le carcan d'un Devoir: elle est volatile et jette ses graines au vent et souvent, ce ne sont pas les descendants qui en deviennent dépositaires.

Nos enfants vivent une époque difficile, dangereuse comme toutes les époques et ils sont aussi confrontés à la dualité humaine en eux et chez les autres, à l'échelle de l'intime comme de la société et de la planète...Irlande, Yougoslavie, Rwanda ...

Mais n'oubliez pas, justement, que ces êtres humains confrontés à la déportation, àla concentration et à l'extermination racontent souvent des anecdotes si pleines de La Vie que, parfois, un sourire l'emporte sur le rictus de la souffrance d'alors. Et c'est Humain.

C'est aussi la leçon du livre de chevet d'un Primo qui a survécu le temps qu'il a pu.

Une petite fille et une nièce de déportées-assassinées.


  Superman
21-06-05
à 08:33

peuple oprimé

Bonjour a tous
cher titi dans votre liste peuple oprimé (Rwanda, Bosnie, Irlande...) vous oubliez le pays basque. Cette nation avec sa culure, sa langue (la plus vieille d'Europe!), et son peuple est aujourd'hui écrasé par la France et l' Espagne.

  Superman
21-06-05
à 08:34

Re: peuple oprimé

sans oublier la corse la bretagne la catalogne l'occitanie l'alsace.....



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom