Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Les bac annales de la place des fêtes (3)
Les bac annales de la Place-des-fêtes (3)

(1)
(2)


Ceci est une table.

Non! Ceci est la représentation d'une table.

En premier lieu, une pensée émue, pour tout ceux qui vont se colleter avec l'épreuve de philo au bac ......

Toujours, se souvenir que : si un terrible simplificateur est quelqu'un qui ne voit pas de problème, là où il y en a un , son contraire philosophique est l'utopiste qui voit une solution, là où il n'y en a pas.

Nous allons traiter, le sujet suivant : De quoi, pouvons-nous être sûrs?

Nous pouvons déjà être sûrs que nous allons tenter de répondre à cette question, quoique !

Ceux qui seraient tentés de répondre "que nous allons tous mourir" peuvent passer leur chemin, il ne faut pas confondre l'épreuve de philo avec le boulevard des platitudes.

Soyons sérieux et commençons à évoquer les vertus de l'orthographe.
Nous pouvons être sûrs que sûr est revêtu d'un accent circonflexe (un chapeau pour les plus incultes), car
sans cet accent, la question serait : de quoi pouvons-nous être sur.
Et cela constituerait une faute de français en même temps qu'une question incompréhensible.

Ceux qui seraient tentés de répondre : "je suis sur un escabeau" seraient sûrs de recevoir le jour des résultats, un bulletin sur lequel serait incrit : Circulez, ya rien à voir.

Donc le circonflexe est primordial et ça nous pouvons en être sûrs !

Nous pouvons également être convaincus qu'il n'est pas sûr que nous puissions répondre totalement à la question.

Enfin ! c'est surtout à vous de vous tordre les méninges pour répondre à la question.

En tout cas, moi, je suis sûre que celui qui naît n'a rien demandé et surtout pas de mourir de faim.
Je suis sûre que l'étranger arrivant rue de Belleville n'a pas quitté son pays de gaîté de coeur.

Jean-Bernard Pouy qui s'est le premier posé la question "De quoi pouvons-nous être sûrs" est sûr, quant à lui, qu'à deux lettres près, Spinoza est l'anagramme de Pizza Pino.

Bon courage à toutes et tous .....

Retrouvez, l'excellente démonstration de Bernard Pouy dans anti/annales de philosophie
(édition Bréal 2002)














Ecrit par sarah-k, à 17:41 dans la rubrique "BETAPHILO".



Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom