Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Les Voisins de la Place

Bla bla bla bla
sarah-k : Oui ! Je veux bien chanter mais en aucun cas, je prends le RER.
castor : Ne pas prendre le RER est effectivement une sage décision.
sarah-k : Tu es à Paris ?
castor : Oui, oui
sarah-k : Ah ! Ben, on se voit alors.
castor : Le dernier bar avant la fin du monde, Samedi?
sarah-k : C'est encore la fin du monde. Non ! Samedi, mariage....
castor : Dimanche?
suzanne-r : Simplement un p'tit coucou :-)
sarah-k : Un p'tit coucou Suzanne.
suzanne-r : 14/07/07 - je re-visite mon joueb ... que c'était naïf... mais je ris encore en lisant tes commentaires :-)
suzanne-r : 14/07/17 :-))) à force de visiter mes archives :-)))
sarah-k : Hello ! Suzanne
27/08/17.
Oui ! On a passé des bons moments.




Vous l'avez dit !

RESF numéro d'urgence

contact

Sur Place

Archive : tous les articles

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Voilà, tout a commencé...
--> All about...



Voilà, tout a commencé il y a plus de deux années (mars 2000) lorsqu'un ami pianiste new yorkais, Richard Clements, m'évoqua le Spirit of Life Ensemble...
A l'époque, j'étais en train de passer le concours de la Fémis*. Le thème du dossier que nous devions présenter était ''LE NOIR''. Je fis raconter en long et en large à Richard Clements son passé : ses connaissances auprès du mouvement du Black Panthers Party, ses collaborations auprès de Steve Potts, Archi Shepp... Richard Clements occupa longtemps la place si convoitée de pianiste du big band. Il le dirigea même à de nombreuses reprises... En quittant New York, il dût laisser sa place à Michael Cochrane. (excusez du peu...)
Mais surtout, à l'occasion de leur tournée, Richard Clements me fit rencontrer le fondateur du big band du Spirit of Life Ensemble et de ''The Library'' : Daoud-David Williams.

Très vite, ma démarche auprès de Richard intéressa Daoud-David Williams qui m'invita à réaliser un documentaire sur lui-même et ''ses ouvrages''. J'étais déjà fasciné par le sourire et la générosité de cet homme.

C'est au Duc des Lombards que tout a réellement commencé (avril 2000). J'assistais au concert du Spirit of Life Ensemble et je fus transporté par l'euphorie de ce jazz. Les éclats de rires et de joie animaient tout le public. Il se passait bel et bien quelque chose, mais quoi ?
Le big band comptait, et compte toujours en ses rangs, Ted Curson (un des trompetiste de Charles Mingus), Guilherme Franco (percu.), Carlos Francis (trompet.), Michael Cochrane (piano),Calvin Hill (sax.), Bob Ferrel (tromb.)... En écoutant leurs compositions, je pris conscience que chacun de ces musiciens était un leader d'une formation plus petite (trio, quartet, quintet...). Mais qu'est-ce qui pouvait rassembler tout ces musiciens si prestigieux ?

Entre les sets, où après les concerts, les 14 jazzmen du Spirit of Life Ensemble (qui compte au total plus de 60 musiciens. Il est d'ailleurs arrivé que le Spirit donne le même jour, à la même heure, trois concerts à trois endroits différents...). Bob Ferrel, Larry Price, Daoud David Williams n’ont cessé de me décrire et de me raconter l’extraordinaire histoire et la formidable vie de ce lieu de mixité et de rencontres communautaires, ''The Library''. Mixité, puisque les enfants qui viennent sont noirs, arabes, portoricains ou asiatiques et y apprennent le jazz Be Bop, pendant que les adultes suivent des cours d’histoire de la civilisation afro-américaine. (Tout cela sera plus détaillé, plus complet.)


Une fois le Spirit of Life Ensemble reparti pour les Etats-Unis, et Jersey City, le siège de ''The Library'', je fis appel à appel des professeurs des écoles de musique de la région Poitou-Charentes. En plus de leur vif intérêt pour ce sujet, les Ecoles Nationales de Musique et de Danse de La Rochelle, Niort, Châtellerault, SYRINX et les Conservatoires d’Angoulême et du XIXéme arrondissement de Paris et la Maison du Jazz (Paris) m’ont encouragé à le projeter et à le présenter dès que possible.
C'est ce qui m'a surtout motivé à écrire le scénario du documentaire, au mois d'août 2002.


Mais alors, comment tout se passe-t-il concrètement ?
Depuis le mois de septembre 2001, j'ai cherché des soutiens financiers pour réaliser ce documentaire.
Si j’ai choisi de produire de façon autonome le documentaire, ''L’école de jazz du Spirit of Life Ensemble'', c'est pour prendre conscience, et me confronter aux enjeux économiques inhérents aux tournages.
De plus, c’est précisément parce que je ne suis pas inséré dans une structure organisée (telle une maison de production) que Daoud-David Williams, fondateur et actuel organisateur de l’école de jazz, ''The Library'', m’accorde son entière confiance, confiance qu’il a perdu à l’occasion de précédents reportages dont il n’avait pu voir les produits achevés. Ce sont ces conditions et cette confiance qui me donnent accès à son école, chose impossible pour la moindre équipe de tournage depuis 1997.



Voilà, vous connaissez les grandes lignes de ce projet. Je détaillerai bientôt toutes étapes de la fondation du Spirit of Life Ensemble, de ''The Library'' et du documentaire.

Une chose, encore, les derniers CD du Spirit of Life Ensemble sont difficiles, voire impossible, à trouver. Car ils sont produits et distribués par Rise Up Productions. Il s'agit de la maison d'enregistrement de ''The Library''.
L'un des moyens, est de consulter les sites suivants :
E-mail : rup@juno.com
www.riseupproductions-jazz.net






*La Fémis, une prestigieuse école publique de cinéma, dont sont issus François Ozon, Arnaud Dépléchin, Judith Cahen...




Ecrit par petit-crabe, à 19:47 dans la rubrique "DOCU".

Commentaires :

  sarah-k
sarah-k
10-05-02
à 22:48

ah merde!

On dit plus l'IDHEC ,on dit la FEMIS comme le temps passe!

  petit-crabe
petit-crabe
13-05-02
à 15:50

Bin tout change... pas tant que ça.




C'est arrivé y'a un peu plus de seize ans.
Comme l'état voulait compliqué les choses, les deux écoles : la Fémis et Louis Lumière ont été crées.

La Fémis dépend du ministère de la culture et est très très prospère. De la moquette partout, des caméras à gogo, de beaux studios, des salles de montage bien entretenues... Si ça vous dit, la Fémis loue ses locaux, très très cher ! (Je le sais puisque j'ai profité de tout ce luxe pendant trois mois, en tant qu'assistant réal.)

Louis Lumière dépend du pauvre ministère de l'éducation nationale, et y'a que deux caméras numériques, peu de studios, pas des masses d'ordinateurs...pas génial. Mais y'a toujours de bons intervenants qui s'accrochent...

Voili voilo, c'est pour que tout soit clair.

  Bécassine
13-05-02
à 19:04

ETPC->VAUGIRARD->ENLL etc...

Petit cours d'histoire pour petit-crabe.
L'école technique de photographie et de cinématographie est née en théorie en 1924 et a ouvert ses portes en 1926 avec l'aide de l'enseignement technique et de la ville de Paris (eh oui!). C'est d'ailleurs la ville de Paris qui met à sa disposition les locaux de la rue de Vaugirard d'où le nom famillier d'école de VAUGIRARD qui lui est resté jusqu'à son déménagement à Noisy le Sec.
C'est en 1965 que VAUGIRARD devient le Lycée Louis Lumière!
Pour mémoire le conseil d'administration de l'établissement comprenait dès 1926:
Monsieur Louis Lumiére (Président)
Monsieur Léon Gaumont (Vice-président)
Messieurs Paul Montiel, Debrie, etc...
Saluons dans la première promotion (en 1928) la présence de Fred Zinneman, en 1947 Pierre Tchernia, en1951 Jacques Demy, en 1953 Philippe de Broca, en 1955 Claude Zidi et en 1963 JJ Annaux etc....
Je ne t'ai mis que du "trés grand public", mais sont sortis de Louis lumière la plupart des trés grands directeurs de la photo ainsi que bon nombre de misérables cameramen de la télé française. Amen!
Tu as vu comment on défend son école!!
Et vive la température de couleur re!!

  sarah-k
sarah-k
13-05-02
à 19:12

oh là là !

Ce Ded, il a même pas signé!
Les plus grands blablateurs sur la théorie du cinéma sortent du DERCAV à CENSIER.
Non mais! IL n'y a pas que la FEMIS dans la vie du cinéma.

  Bécassine
16-05-02
à 11:58

bon alors!

Jean Luc Godard est-il nul?

  lady domi
09-03-06
à 13:58

Petit Crabe, je t'ai reconnu !

Mais, viens-tu encore sur ces rochers ? J'espère que oui, et que tu me contacteras... Pour que nous parlions du bon vieux temps, de Rich, de Daoud, de Calvin, Guilherme, et tous les autres...


  Freddy
01-10-06
à 01:31

bonjour,

" Nous sommes en setembre 2006. Quel nouvelle depuis 2002 concernant le projet !, sur le Spirit of Life Ensemble ? "

Si le document existe je serais interressé de le voir (souvenir), ou avoir des nouvelles De Richard Clements !

Il existe a ce propos un enregistrement en quartet avec Mohand Mezzache (saxophoniste) et Richard Clements

Voila son site : http://www.willisquartet.supersite.fr/

A bientot et merci d'avance!


  sarah-k
sarah-k
03-10-06
à 17:20

Le documentaire existe depuis un bon moment, il a eu un certain succès.
Le soir de la première à Paris, les musiciens sont venus jouer, c'était absolument fabuleux.
Je vais demander à Julien, s'il veut bien diffuser son adresse courriel

  Bécassine
26-06-07
à 17:32

Documentaire " Spirit Life Ensemble "

Merci beaucoup Sarah pour cette initiative car je voudrais faire une surprise a un ami musicien, et moi meme, je ne l'ai jamais vu, je suis donc toujours tres interressé

... mais si jamais Julien ne veux pas diffuser son Mail (ce que je comprend) , il est toujours possible d'envoyer un contact, des infos,ou videos sur willisquartet@yahoo.fr, ou existe il un endroit ou je puisse le visionner ? ( si il y a des frais, je prend en charge),   je vous en serait vraiment reconnaissant.

Merci

Frédéric




Modèle de mise en page par Milouse - Version  XML   atom